Vincent Gagliardi

Production : Série de photographies

« Je suis resté en résidence trois mois à l’école Les Pépinières et Les Coccinelles à Magny. Avec les grandes sections de maternelle nous avons détourné une boîte en carton puis ensuite réalisé un petit livre sur le thème de la nuit tandis qu’avec les CM1 nous avons conçu un costume sur lequel sont accrochés des lampes de poche.

Ces costumes ont servi dans un premier temps à la réalisation d’une performance chorégraphique avec la collaboration de Nathalie Zanini  qui a été présentée à la résidence des personnes âgées La Pépinière à Magny puis devant les parents et classes à Saint Pierre aux Nonnains.

La photographie élément novateur dans mon travail.
Ensuite ces mêmes costumes ont servi de support à mon travail. En effet l’un des objectifs de la résidence est aussi que l’artiste poursuive son travail personnel. Le temps était venu pour une photographie, un geste particulier dans mon travail et surtout très nouveau.
J’ai toujours pensé que mes travaux pouvaient être un prolongement de corps, de tous les corps.

Les reliefs de mes sculptures jouent comme une sorte d’appendice du visage, de la main ou des jambes. Cette expérience est très nouvelle. J’avais depuis très longtemps l’intuition que mes travaux pouvaient, devaient être portés. Ces sculptures souvent statiques se mettent  à vivre le temps d’une photographie.
Les enfants deviennent ainsi des corps sculptures transgressant ainsi les tabous et perdent leur identité. Ils deviennent des sculptures solitaires.
L’objectif de ce travail photographique était de saisir l’étrangeté qui se trouve en soi et la faire porter par un anonyme, un fantôme.

Le travail photographique a été réalisé avec la complicité de Jacqueline Trichard. »

Vincent Gagliardi


RESIDENCE / 10 janvier > 22 avril 2011 / Ecole Les Pépinières
Restitution / lundi 18 avril / représentation à 11h30 / Ecole Les Pépinières
Restitution / mardi 19 avril / représentation à 15h00 / Résidence La Pépinière
Restitution finale / jeudi 21 avril / représentation à 15h00 / Saint-Pierre-aux-Nonnains

Quartier de Magny / Ecole Les Pépinières, classe de CM1-CM2 / Ecole Les Coccinelles, classe de GSM / Résidence La Pépinière

Artistes invitées / Nathalie Zanini / Jacqueline Trichard


Projet réalisé en collaboration avec :
Marie-Pierre Gama, conseillère pédagogique en arts visuels de l’Inspection Académique ; Selima Saadi, adjointe chargée du quartier Sablon-Magny, ville de Metz ; Cindy Cazalet, directrice de la Résidence La Pépinière ; Carmela De Paola, animatrice de la Résidence La Pépinière ; Mr Killian, directeur et enseignant de CM de l’école Les Pépinières ; Mme Dépre, directrice de l’école Les Coccinelles ; Mme Moupfouma et Mme Chamvoux, enseignantes de GSM de l’école Les Coccinelles ; Jean-françois Ramon, directeur de l’EPCC Arsenal-Metz-en-Scènes et le personnel chargé des affaires scolaires et culturelles de la ville de Metz.


GALERIE


Un mot sur son travail:

Natif de Lorraine où il a vécu une grande partie de sa vie, Vincent passe par les Beaux Arts de Metz où il fréquente le monde de la gravure. Dès lors, sa vie va prendre une tournure artistique et plonger dans le monde de l’image;  là, commence son travail avec des matériaux souples qui lui permettent d’aborder la gravure différemment. À partir de ce moment-là, le balatum, élément essentiel, devient la page blanche de ses nuits. Des gravures grand format voient le jour. Deux livres avec des textes de Jacques Colléony et Guillevic, à tirage limité, se concrétisent.
Par la suite, « Grandir » éditeur de livre de jeunesse lui propose une collaboration. À ce jour, cinq livres sont édités utilisant la gravure sur bois, méthode archaïque mais chaleureuse et empreinte de lenteur. Des publications simples où les mots jouent avec les formes, les textes avec les images se posant légèrement sur le papier ; ces livres cherchent des regards de tous âges ; ils s’intitulent « l’oiseau bleu », « et ce fut un vrai village », « la fiancée du dragon », « Elsa et le lion » et « Ramon, le rappeur ».
Il arrive aussi à Vincent d’aller dans les écoles partager sa passion de l’image et du texte. Lors de ces interventions, il amène chaque enfant à réaliser un livre personnel, à tirage limité et selon des thématiques différentes : « le quotidien » à Romorantin, « le bitume » à Blois ou l’Abécédaire à Onzain. Ces actions uniques sont  une véritable cure de jouvence. Les réactions immédiates et spontanées des enfants concernés plient d’intelligence devant leur travail. À partir de 1995, le travail s’est poursuivi en région Centre.
Il fut un temps où Vincent aimait errer dans les maisons abandonnées en quête des traces et de la mémoire de ceux qui les avaient habitées et il se mit à constituer de nombreuses pièces avec toutes sortes de matériaux de récupération trouvés sur place. S’il jeta plus particulièrement son dévolu sur des morceaux de balatum, c’est que ceux-ci lui offraient une double face diurne-nocturne dont la charge poétique lui apparaissait très fortement ; Vincent appartient à cette qualité d’artistes qui cherchent à transposer le réel, à jouer la vie dans l’art, en constituant une preuve qui parle de l’intime, du privé. Sa façon d’utiliser, voire d’apprivoiser, des objets qui ont une histoire, de leur offrir une deuxième vie en quelque sorte – une seconde chance ?- procède d’un regard prospectif sur le monde qui est proche de l’idée que le monde de l’idée que le monde est déjà suffisamment empli d’objets et qu’il est inutile d’en ajouter de nouveaux.

KM.

http://vincentgagliardi.fr/


© Faux Mouvement – 2011
Crédits photographiques : Faux Mouvement – Jacqueline Trichard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s