Marie Prunier

Production : œuvre in-situ et édition
« Vous êtes ici »

« Vous êtes ici » est un projet d’échange entre deux classes de l’école primaire du Haut de Queuleu et la résidence pour personnes âgées Grandmaison. Avec eux j’ai choisi de travailler à partir de paysages.

Chaque semaine j’ai filmé pour eux des paysages contemporains, forêts, immeubles, aires de jeux… des espaces marqués par l’homme mais sans aucune présence humaine.

Par la suite, nous les avons décrit ensemble, nous les avons dessiné et petit à petit ils sont devenus plus familiers jusqu’à ce que se pose la question : qu’est ce qu’il manque ?
Ces paysages deviennent alors des décors potentiels, des mondes accueillants, des surfaces à investir : comme dans les cahiers de coloriage, il s’agit de remplir ces espaces vides, d’imaginer des scénarios possibles.
Si l’idée est de créer un lieu commun entre ces deux générations, un espace à partager, pour moi il s’agissait aussi de mettre enfants et personnes âgées dans une position d’auteur. »

Marie Prunier


RESIDENCE / 14 avril > 1 juillet 2011 / Ecole du Haut de Queuleu
Restitution / vendredi 1 juillet / Ecole du Haut de Queuleu

Quartier de Queuleu / Ecole du Haut de Queuleu classes de CE1-CE2 et CM1-CM2 / Résidence Grandmaison


Projet réalisé en collaboration avec :
Marie-Pierre Gama, conseillère pédagogique en arts visuels de l’Inspection Académique de la Moselle ; Alain Piriou, directeur des Retraités et des Personnes âgées et Christiane Pallez, vice-présidente, Centre Communal d’Action Sociale de Metz ; Sylvaine Fietta, responsable de la Résidence Grandmaison ; Clarisse Naud, directrice et enseignante de CM de l’école du Haut de Queuleu ; Sophie Leck, enseignante de CE de l’école du Haut de Queuleu ; le personnel des services techniques, Michel Godard, M. Bendélé, Christiane Franquin, Bernard Sertier ; le personnel chargé des affaires scolaires, Agnès Genson, Christine Schwan et des affaires culturelles, Gwenaëlle Protard, de la ville de Metz.


Installation réalisée et mise en place par le personnel des services techniques municipaux : Veulay Etienne, Stéphane Roget, Steve Bernard.


GALERIE



Un mot sur son travail :

Il est d’abord remis en jeu de ces dimensions que l’on distingue comme « espace » et « temps ».
Ici les instantanés déploient mystérieusement un moment, les corps se découvrent illimités tout en demeurant familier, quand une personne se cache, le vide laissé apparaît comme un surcroît de plein dans l’espace, la logique du temps est troublée par des filiations inattendues.
Entre le corps et son cadre, se dessinent en creux de nouveaux jeux possibles avec le monde. Le cadrage agit comme expérience du corps, il le réinvente et les surprises de ses apparitions, de ses résurgences et de ses disparitions nous rendent à la faiblesse heureuse de notre regard.
Car même si tout est là, tout est toujours possible.

www.marieprunier.com


© Faux Mouvement – 2011
Crédits photographiques : Faux Mouvement – Marie Prunier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s