Louis Picard

HISTOIRES DE FAMILLE Photographies argentiques n&b six syptiques

HISTOIRES DE FAMILLE
Photographies argentiques n&b six syptiques

Projet de résidence:

Pour ce projet de résidence intergénérationnel, il s’agira de confronter et de partager une pratique tout aussi personnelle qu’individuelle, celle de l’autoportrait (auto-filmage / auto-photographie) et de repenser et d’imaginer cette dimension à plusieurs.

Les seniors  tout comme les enfants devront travailler et utiliser leur histoire personnelle afin de créer une constellation d’images fixe et d’images en  mouvement centrée sur un travail introspectif.

Une focale sera faite sur  plusieurs thématiques, comme celle du double, du temps et du quotidien.

Son travail :

La pratique de Louis Picard s’axe autour d’une expérimentation de divers médiums et s’affirme dans l’action filmée et/ou photographiée.

Par sa pratique, il s’implique dans une expérimentation du monde et de l’espace dans lequel il évolue. Un espace où il se projette mentalement et physiquement en incitant le spectateur à rejouer sa démarche. Son travail n’est pas la représentation de quelque chose, mais il est l’expérience d’un « quelque chose ». C’est un exercice de perception du quotidien de l’artiste, par lequel il actualise à chaque instant son regard, le renouvelle sur chaque chose.

Louis Picard ré-enchante le quotidien, en montrant que toute action simple peut devenir quelque chose. Si les situations font souvent preuve d’un ridicule, provoqué et revendiqué, il essaie de montrer son appartenance à l’absurdité qu’il dénonce.

«Fondamentalement, l’action « filmée est la recherche d’un positionnement dans ce monde. Elle n’est ni une analyse, ni un jugement des choses, elle se situe plutôt dans une reconsidération du quotidien. Elle s’applique sur tout ce qui constitue notre réalité de tous les jours.»

«J’essaie de poser un regard critique sur ce monde qui m’entoure par des actions dérisoires à première vue et de rendre compte d’une époque, la mienne.»